APPEL AUX DONS

Projet de regroupement des écoles du val

(Chay, Paroy, Montfort et Pointvillers)

Le SIVOS des écoles du Val est composé de dix communes : Chay, Brères, By, Mesmay, Ronchaux, Samson, Paroy, Montfort, Pointvillers et Rennes sur Loue.
Ces dix communes rassemblent 1 014 habitants au total.

Malgré leurs faibles revenus, les dix communes ont investi en 2006 la somme de 587 000 € H.T. pour la création d'une école maternelle sur le site de Chay. Pour financer ce projet, le SIVOS a sollicité un prêt de 400 000 € sur une durée de 30 ans, ce qui représente un remboursement annuel de quelques 25 000€ (soit 24,50€ par habitant). En 2009, suite à une demande pressante de la part des parents d'élèves, le SIVOS met en place une cantine scolaire dans la salle de détente de l'école maternelle, solution provisoire. En 2013, le SIVOS investit la somme de 420 000€ pour la construction d'un bâtiment à usage de cantine périscolaire, ce qui représente un remboursement annuel de 8€ par habitant, pendant 10 ans. Aujourd'hui, 114 élèves sont scolarisés dans nos écoles, sur trois sites, dont les dépenses de fonctionnement incombent au SIVOS.

Le SIVOS est propriétaire de l'ensemble du bâtiment (classes et cantine périscolaire), situé sur la Commune de Chay. La Commune de Paroy est propriétaire du bâtiment accueillant la classe de C.P. (Cours Préparatoire), sur ladite commune. Les Communes de Montfort et de Pointvillers sont propriétaires du bâtiment accueillant les classes de CE1, CE2, CM1 et CM2, sur la commune de Montfort. Les bâtiments de Paroy et Montfort n'ont pas d'isolation thermique et ne répondent plus à la législation actuelle. Le coût annuel du chauffage pour les deux sites (Paroy et Montfort) est de 5 000€. Les transports scolaires sont très difficiles à organiser avec dix communes et trois sites (4 bus en circulation qui traversent 16 fois par jour la RN 83, très accidentogène).

Aujourd'hui, notre projet est de construire trois classes primaires regroupées sur le seul site de Chay, avec les classes maternelles et la cantine scolaire.

Les dix maires sont conscients de la nécessité d'investir pour la troisième fois, pour ce projet, malgré la baisse des Dotations Globalisées Financières aux communes. Le SIVOS envisage donc un appel aux dons, en complément des financements qu'il pourra obtenir par ailleurs (subventions et prêts).

Votre aide nous sera précieuse, elle nous permettra d'agir concrètement dans notre projet. C'est pour toutes ces raisons que le SIVOS, suivant l'exemple de plus de 2 500 communes françaises, a décidé d'organiser une souscription publique avant de réunir des fonds : grâce à la générosité des habitants et des entreprises, votre don permettra de couvrir une partie du montant des travaux.

Votre don vous permettra de bénéficier d'une réduction d'impôt (variable de 60 à 66 %). Je vous prie d'agréer mes sentiments les plus respectueux.

Le Président du SIVOS des
écoles du Val
P.j

7. Déc., 2015